nizzagirl - blog mode, blog beauté, site féminin

De la mode mais pas que...

vendredi 13 janvier 2006

Mes cheveux, ma tignasse, mes tifs…

tifs21
Très jeune, je piaffais pour aller chez le coiffeur, je ne supportais pas d’être comme mes copines et d’avoir mes cheveux relevés avec deux barrettes et un élastique. J’ai eu mon premier carré dégradé-dégradé à 11 ans. Inutile de dire que le brush’ à cet âge-là, c’est un concept…
À la suite de cette petite erreur de parcours, j’ai décidé de ne plus me laisser approcher par une paire de ciseaux avant ma majorité et surtout pas avant d’avoir appris le maniement de la brosse ronde et du sèche-cheveux à injection 16 soupapes.
À 15 ans j’ai tenté la permanente : le résultat était conforme à mes attentes, j’étais frisée…d’ailleurs, je suis restée frisée 3 ans…comme un Jackson…j’étais le sixième…
À18 ans, j’ai décidé de quitter les coiffeurs de province, j’ai tenté les grands, les connus quoi !
Ça été mieux, déjà j’étais mieux en sortant qu’en entrant, c’est dire.
À partir de là, j’ai tout fait : je suis brune à la base, j’ai été méchée auburn puis cuivrée,c’était soft, sympa. Puis j’ai été méchée rouge, blond, noir, tout en même temps, évidemment. Écrit comme ça, ça peut filer mal au cœur, mais non, c’était…classe !(si, si j’ose « classe »)
Arrivée à Paris, j’ai fait dans le roux, avec « effet racine incorporé 6 jours après », vu que mes cheveux ont décidé que c’était bien de pousser trois fois plus vite que la normale !
Arès le roux, je suis redevenue brune mais avec des mèches « blond-blanc », c’était...classe !(j’ose encore !)
Et là je me suis dit, t’es méditerranéenne, avec le sang chaud et la peau brune, tu bosses, t’es adulte, les délires capillaires de chanteuse de hip-hop, c’est plus possible. Je suis allé voir mon coloriste (qui est devenu un pote entre-temps, because je le voyais plus que ma mère) et il m’a rendu ma tignasse de brune. Et c’est vachement bien : je peux me maquiller sans trop de galères (quoi que…) et les toutes les couleurs me vont (ça fait pas perroquet daltonien).
Ça, c’était il y a deux ans. Depuis, j’étais bien sage, j’allais juste me faire refaire ma couleur et couper les pointes, juste pour être nickel. Mon mec m’accueillait d’un : « Il t’a fait quoi ton coiffeur au juste ? »
Et puis patatra, il y 2 semaines, j’ai craqué, je voulais des mèches, et, encore plus fort, changer de coiffeur (toutes celles qui ont un coiffeur adoré depuis plus de 4 ans comprendront le niveau du challenge.).
J’ai choisi celui de ma meilleure amie (qui est blonde méchée, balayé, brushée, blonde quoi, mais brune à l’intérieur) et c’était parti pour une nouvelle expérience.
Je vais essayer de la faire courte : à peine arrivée dans le salon, la coloriste me dit que je ne peux pas avoir de mèches claires à partir de ma couleur de base (si elle savait !), un peu gavée, je refuse qu’elle me fasse un diacolor, et lui réplique que mon chouchou (très viril, je tiens à le préciser immédiatement !!!) s’en tire très bien avec mon movida préférée. À ce moment-là, une coiffeuse prend le relais et me demande si je veux une coupe. Un peu dépitée, j’accepte un petit changement et opte pour une frange…15mn plus tard ma coupe mi-longue est devenue un carré plongeant qui gonfle à volonté à chaque seconde. Je suis un sosie super ressemblent de Jeanne d’Arc version brune, la coiffeuse a inventé la coupe gonflée à l’helium,, et bien sûr je n’ai pas de frange ! Mon regard s’embrume, j’ai une subite envie de meurtre, la coiffeuse s’offusque de mon manque d’enthousiasme pour sa super coupe, et je m’en vais, sans payer, les cheveux semi-mouillés…fin de l’histoire.
Happy end : après brushing maison et couleur du chouchou, tout le monde s’accorde pour dire que je n’ai jamais été aussi bien coiffée ! GRRRRRRRR !

Posté par nizzagirl_nadia à 15:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Mes cheveux, ma tignasse, mes tifs…

    lol je suis tombée sur ton article par hasard, mais il m'a bcp fait rire, j'aime bien ta façon de rédiger !
    bonne continuation

    Posté par lyha, dimanche 13 janvier 2008 à 17:09 | | Répondre
  • Tu as super bien fait de partir sans payer, quand ce genre de chose m'arrive je me contente d'éclater bêtment en sanglots dans le salon de coiffure )

    Et ton coiffeur coloriste chéri de 4 ans c'est qui ??

    Posté par Hélène, vendredi 13 janvier 2006 à 15:39 | | Répondre
  • Mon coloriste au top était dans le salon camille albane de la rue bonaparte mais il est parti pour alexandre zouari. C'est pas cool parce que c'est plus cher! Mais le salon reste qd même un vrai bonheur pour nanas qui aime se faire papouiller.

    Posté par Nadia, vendredi 13 janvier 2006 à 15:55 | | Répondre
  • Merci pour l'info Nadia !

    Posté par Hélène, vendredi 13 janvier 2006 à 16:38 | | Répondre
Nouveau commentaire