nizzagirl - blog mode, blog beauté, site féminin

De la mode mais pas que...

lundi 4 juillet 2011

DIS, TU MAIGRIS?

KOT2

 

Quand on vient vers vous pour vous demander si vous voulez tester une méthode de régime, votre première réaction est  : DE QUOI JE ME MELE?!

Oui, en gros, on trouve ça moyen sympa cette envie de monter avec vous sur la balance.

Et puis, juste après, on se dit, tiens oui, pourquoi pas?

J'ai donc testé la méthode KOT, version intensive, deux semaines. Officiellement. Officieusement, je n'ai pas vraiment arrêté.

Je tiens à préciser tout de suite que ceci n'est pas une opération sponsorisée, je ne suis pas payée pour parler de mon régime. Si résultat il y a, c'est très bien, s'il n'y en pas, tant pis, mais dans les deux cas, je vous le dirai.

Comme je suis une grosse flemmarde dotée d'un emploi du temps XXL, j'ai du retard sur mon planning, j'aurais du faire ce billet il y a dejà 2 semaines, au tout début de mon régime. Là, normalement, j'ai fini la période "test".

Résultat? On verra ça plus tard.

Pour commencer, expliquons en gros ce qu'est le régime KOT : des compléments alimentaires protéinés, mais attention, ce n'est pas un régime hyperprotéiné, on maintient juste le niveau idéal de protéines dans son alimentation dans le cadre d'un régime hypocalorique. A la clé : l'équilibre alimentaire et la fin des "petites faims" comme disait une pub.

En gros, on petit-déjeune et on déjeune en introduisant une préparation KOT à son repas, on dine "normalement", et on n'oublie pas la collation de 17h, à base d'une préparation KOT, encore, nécessaire pour ne pas arriver à table affamée (la faim est l'ennemie du régime, par définition).

Pour celles qui, comme moi, sont incapables de prendre un vrai petit-déj avant de partir bosser, aucun souci, vous pouvez embarquer votre préparation, un chocolat et une barre au caramel en ce qui me concerne. Les préparations liquides ou de type entremet se préparent au shaker, c'est ultra pratique.

Par contre, mauvaise nouvelle : les repas que la méthode KOT qualifie de "normaux" ne correspondent pas aux miens. Crudités, deux oeufs ou deux tranches de blanc de dinde (ce sera les deux pour moi, merci), légumes, un laitage 0% et pas de pain, miam. Autre mauvaise nouvelle : les collations ne correspondent pas non plus à ce que j'aime manger à 17h. Pas de gaufre au chocolat, pas de madeleines, pas de M&M's... Mais une chouette collation KOT (youpi).

En revanche, les collations coupent vraiment la faim. Il faut juste se concentrer très fort pour se dire que l'on a vraiment envie de l'entremet chocolat sans-le-goût-du-chocolat ou du cappucino à la mousse synthétique à l'arrière goût de... café. Ah oui, des fois ça marche.

KOT

 

Je me moque un peu, il n'empêche, réussir à me couper la faim relève de l'exploit. Rien que pour ça la boutique KOT continuera à me compter parmi ses clientes.

Autre point important, et il se trouve que c'est un classique : l'alcool n'est pas vraiment conseillé dans les phases de régimes hypocaloriques. Adieu veaux, vaches et mojitos. Et rien que pour ça, j'ai annulé des apéros. Sans blague, l'apéro au coca 0, c'est sans moi.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas eu faim, pas vraiment, ce qui n'est pas rien quand on diminue son apport calorique de moitié, mais je me suis ennuyée. A tel point qu'au bout de trois jours je mangeais moins que prévu, mon côté gourmand n'étant pas vraiment satisfait, j'avais moins envie de passer à table ni même de caler mes fringales l'après-midi. C'est revenu au bout de trois jours, et là, j'en étais déjà presque une semaine de régime, j'étais lancée.

Bon, on résume :

>>Points positifs :

- on n'a pas faim, point ultra important, à mon sens, car c'est ce qui signe l'échec d'un régime, la fringale permanente. Pas de faim, pas de grignotages, comme ça c'est réglé.

- ça m'a enlevé l'habitude du grignotage, puisque deux semaines à se nourrir "consciencieusement" fait prendre conscience, justement, de tout ce que l'on ingurgite sans y penser. Et on ne regarde plus son paquet d'Oréos de la même manière, bizarrement.

- c'est jouable quand on bosse. Les préparations qui se font au shaker et qui nécessitent à peine une bouilloire comme matériel de base pour les mélanges chauds, c'est pratique.

- ça marche, oui, je ne vous dirai pas combien j'ai perdu (c'est pas la grosse fête de la balance non plus, mais ça marche, je ne peux que le constater).

 

>>Points négatifs :

- T'as une vie? T'as des amis? Oublie. Sans rire, même s'il est évidemment jouable de faire attention à son poids dans le cadre d'une vie sociale pleine et épanouie, difficile de faire comme si ça ne changeait rien en phase de régime intensif. Je le confesse, le premier craquage a eu lieu au bout de 6 jours. Après un diner sans pain, sans vin, j'ai fondu sur le cheesecake. Et j'ai re-craqué deux jours après. J'habite à deux pas d'une des meilleures pizzerias de la capitale, ben j'y vais, figurez-vous. A huit jours du début du régime, j'avais oublié que dans une pizzeria, on ne sert... que des pizzas.

Et puis vous imaginez bien que lorsque l'on part en week-end, comme à Anvers où j'étais le week-end dernier, on ne s'amuse pas à prendre une collation à 17h pour avoir moins faim à l'heure du diner. On attaque une gaufre à l'heure du goûter, on apérote à la Kriek, et on passe aux frites. ça reste exceptionnel, mais quand même, que celle qui part en week-end avec son kit régime vienne se faire baiser les pieds, je l'élève immédiatement au rang de déesse.

- Je ne trouve pas que ce soit bon, mis à part quelques préparations que je n'ai testé que le premier jour : la pizza reine, les crèpes, qui sont à tomber par terre (pour des préparations hypocaloriques, mais on peut tout à fait envisager de les servir à des amis, c'est dire! Un apéro à la pizza KOT, c'est possible si si). Les barres de céréales sont pas mal aussi, ainsi que les cookies. Mais le reste... Comment dire? Ce qui prend le dessus au bout de quelques jours, c'est que ça coupe la faim, voilà.

 

Voili, j'espère que je vous ai donné des pistes si vous voulez perdre quelques kilos, si vous souhaitez glaner quelques infos, c'est par ici.

 

Bonne semaine à tous!

Posté par nizzagirl_nadia à 08:00 - Trucs de fille - Commentaires [3] - Permalien [#]

720 x 300-FR

Commentaires sur DIS, TU MAIGRIS?

    Juste une question d'ordre bêtement économique: j'imagine que c'est hors de prix?

    Posté par Teskaly, lundi 4 juillet 2011 à 13:31 | | Répondre
  • hum, voilà une idée qu'elle est bonne !!
    mais vendent-ils la motivation qui va avec, c'est souvent là où le bât blesse...

    merci des infos !

    Posté par cecy, lundi 4 juillet 2011 à 14:58 | | Répondre
  • Teskaly : tu as tous les prix ici http://www.kot.fr/produits-minceur/boutique-minceur-kot.html

    cecy: la motivation est essentielle pour tenir, tu as totalement raison!

    Posté par Nadia, mardi 5 juillet 2011 à 22:06 | | Répondre
Nouveau commentaire