nizzagirl - blog mode, blog beauté, site féminin

De la mode mais pas que...

jeudi 19 septembre 2013

J'AI NOMME PARFUM CE RÊVE QUI ME PORTE...

1

Certains d'entre vous ont peut-être déjà identifié l'auteur de cette phrase. Non ce n'est pas moi, j'aurais adoré, mais non. Il s'agit d'Annick Goutal, grande dame du parfum.

J'ai commencé à écrire ce billet le 8 mai. Oui, ça fait donc plus de quatre mois. C'était quelques jours à peine après une soirée passée dans l'univers d'Annick Goutal, une visite guidée par Camille Goutal, héritière et parfumeur de la maison, d'un lieu emblématique à un autre. Nous avons traversé Paris, découvert une histoire, du laboratoire dans le 17ème à la boutique rue de Castiglione, en passant par le 7ème et la rue de Bellechasse, assemblé le puzzle pour découvrir l'univers Annick Goutal. 

Je crois que je n'ai pas réussi à raconter immédiatement cette soirée parce que j'ai trouvé ça plus qu'émouvant, cette balade dans la mémoire d'une famille, dans les souvenirs d'une fille avec sa maman. Sans doute parce que Camille a mon âge, et que parler de sa maman au passé, quand on est encore si jeune, m'a énormément touchée.

6

10

9

Une chose que j'ai découverte ce soir-là, c'est que chaque parfum raconte une véritable histoire, un petit bout de vie, d'enfance, d'adolescence, et que derrière le parfum que nous portons se cache une fidèle retranscription d'un souvenir de la famille Goutal : une fenêtre ouverte sur un jardin d'été, un bouquet dans une maison de campagne, un joli moment de vie que nous faisons revivre.

11

5

1

Cette main, gravée "Petite chérie" trônait sur le bureau d'Annick Goutal. "Petite Chérie" est devenu un parfum, et il parlait de sa fille, Camille.

2

Camille Goutal et Isabelle Doyen, les parfumeurs de la maison Goutal, dans le laboratoire.

3

4

7

Je ne sais pas si beaucoup de personnes autour de vous portent ou ont porté une création d'Annick Goutal, mais je crois qu'autour de moi il y a pratiquement 100% de fans de Petite Chérie, ou de l'Eau d'Hadrien. Je ne connais personne qui évoque un de ces deux parfums sans un petit sourire complice ou nostalgique. Une création Annick Goutal évoque toujours quelque chose en nous. Peut-être parce qu'elle nous raconte une histoire, certainement parce qu'elle nous touche, tout simplement, mais je sais maintenant que nous mêlons nos émotions à celles vécues, racontées et conservées dans les fameux flacons plissés.

12

13

14

18

19

Cette visite était l'occasion de faire découvir à notre petit groupe les nouvelles colognes, Vetiver, Eau d'Hadrien et Néroli, ma préférée, qui ne me quitte plus depuis.

16

17

Vous pouvez retrouver toute l'histoire de la Maison Goutal sur le site. Laissez-vous emporter, certaines histoires méritent que l'on s'y attarde.

 

Posté par nizzagirl_nadia à 12:00 - Beauty//Trucs - Commentaires [6] - Permalien [#]

720 x 300-FR

Commentaires sur J'AI NOMME PARFUM CE RÊVE QUI ME PORTE...

    il ne se passe pas un jour sans qu'une odeur ne me rappelle une ville, une personne, un endroit du jardin, une pièce ... de mon enfance ; et parmi les parfums d'Annick Goutal mon préféré est "eau de Charlotte".

    Posté par annina, jeudi 19 septembre 2013 à 15:11 | | Répondre
  • L'eau d'Hadrien, un classique! inconrournable!

    Posté par L'Oliphant, vendredi 20 septembre 2013 à 14:27 | | Répondre
  • Quel joli billet... Tu retranscris vraiment bien l'émotion de cette visite. Moi qui reste fidèle à mon parfum depuis plus de dix ans (déjà !), j'ai envie de découvrir les créations d'Annick Goutal.

    Posté par Around a Girl, vendredi 20 septembre 2013 à 20:53 | | Répondre
  • Un bel univers que celui de cette maison... J'ai Sables, dont je suis fan absolue, mais que je ne porte pas. Ce parfum sent rien de moins que les collines de mon enfance, quand les immortelles sèchent et que leur odeur devient presque résineuse. Je le respire quand je vais bien, quand je vais moins bien, quand j'ai juste besoin de retrouver ma campagne provençale. Annick Goutal a vraiment beaucoup de talent..

    Posté par Marieposte, dimanche 22 septembre 2013 à 16:55 | | Répondre
  • Fan de Goutal, je ne peux que dévorer ton post. L'eau d'Hadrien bien sûr mais aussi Gardenia Passion et l'Eau de Bompoint crée par Annick pour sa soeur. La belle Annick Goutal est partie trop tôt. Je vois que sa fille a sa beauté.

    Posté par Isabelle, lundi 23 septembre 2013 à 13:20 | | Répondre
  • Très joli reportage qui décrit bien la poésie des parfums AG

    Posté par Isabelle, lundi 23 septembre 2013 à 14:15 | | Répondre
Nouveau commentaire